4. Orientation professionnelle

Les applications pratiques

Modérateur : gilles.lecourtois

Répondre
gillou
Administrateur du site
Messages : 60
Enregistré le : lun. 7 mars 2016 01:40

4. Orientation professionnelle

Message par gillou »

Il faut préciser tout de suite qu’il n’est pas question de découvrir dans un thème le métier idéal pour le sujet, au milieu des professions et métiers innombrables (sans doute plus de vingt mille !) et l’on ne peut tout d’abord qu’envisager le type d’activité qui conviendrait le mieux à un sujet, afin qu’il puisse faire le meilleur usage de ses aptitudes générales et satisfaire le besoin profond qui en général, l’attire vers un genre assez bien déterminé de vie professionnelle.

Les vraies vocations sont très rares. Le thème indique les obstacles qu’elles auront à surmonter avant d’aboutir.
:arrow: La démarche inverse est plus facile. Partant d’un métier donné, dont on doit connaître les avantages et les inconvénients, on verra si le sujet est susceptible de l’exercer dans de bonnes conditions et s’il y trouvera les satisfactions recherchées. On n’oubliera pas que certaines activités sont choisies en compensation d’une faiblesse initiale, ou d’une tendance brimée pendant l’enfance : on doit trouver alors dans le thème l’existence d’un conflit ou d’un point d’infériorité. On connaît bien les cas du bègue devenant orateur, du peintre myope qui devient célèbre, du grand compositeur qui n’entend pas sa propre musique. Il s’agit là de cas assez exceptionnels que seul l’astrologue-psychologue peut déceler. On trouve aussi des vocations tardives : l’être inconscient de ses dons qui devient écrivain à la quarantaine, la grand-mère peintre à 70 ans !
Plus le métier se complique et s’élève dans l’échelle des professions, plus il engage la personnalité totale d’un sujet et toutes ses aptitudes, et moins il est facile de le déceler à l’avance. Cependant l’astrologue peut procéder par élimination des métiers présentés, et surtout indiquer au consultant la façon dont il incarnera son rôle de comptable, de journaliste ou de médecin, et le succès qu’il pourra en escompter.

:arrow: Accessoirement, on peut se demander si l'intelligence est visible dans un thème. Constatons tout d’abord qu’à notre époque où tout est remis en question, aucune définition valable de l’intelligence n’a été trouvée. On est loin, semble-t-il, de l’ensemble de facultés dont on la croyait uniquement composée, selon les savants du siècle dernier : la mémoire, l’imagination et le jugement. On parle plutôt maintenant d’énergie mentale exprimée globalement, d’aptitude à adapter consciemment sa pensée à des exigences nouvelles, à secouer les habitudes.

L’astrologie a toujours attribué à Mercure justement cette faculté d’adaptation, mais la seule étude de Mercure dans un thème ne peut véritablement donner une idée valable de l’intelligence du sujet, tout au moins de son niveau, car on ne peut trouver d’échelle de valeurs. Là aussi, c’est une étude complète de la personnalité qui est nécessaire pour dégager la sphère de l’intellect, voir si elle permet d’échapper au déterminisme ou si elle lui est liée.
Répondre